12 août 2007

Reprendre le chemin

J'ai mis longtemps à écrire ces lignes, comme j'avais mis longtemps à écrire après l'annonce de la grossesse de Sayyadina. Je dois d'abord ressentir, intégrer, digérer avant d'exprimer. Cà peut prendre du temps, surtout par rapport à un événement important de ma vie.

Sayyadina a fait une fausse couche (même le mot a mis du temps à franchir mes lèvres) : nos espoirs, nos rêves immenses sont reportés, pas annihilés. Le coup est rude, pour moi mais surtout pour elle. Une femme ressent cela bien plus intimement qu'un homme, et n'oublie jamais.

Je n'oublierai jamais non plus. Mes coups de blues et mes pleurs, je préfère les taire et me concentrer sur la beauté de notre couple, sur la grâce de ma compagne, sur son moral, sur l'enfant que nous aurons bientôt.

Oui, nous allons essayer à nouveau (rassurez-vous, Mesdames, je ne suis pas une brute et nous attendrons le temps nécessaire pour reprendre notre quête).

"Ce qui ne tue pas rend plus fort" disait Nietszche. Je crois sincèrement que Sayyadina et moi, que notre couple, sortent renforcés de cet accident.

Merci infiniment pour tous vos témoignages de sympathie, d'affection, d'amour même.

A bientôt pour la suite...

Posté par mezcal à 09:02 - - Commentaires [7] - Permalien [#]


Commentaires sur Reprendre le chemin

    ça fait plaisir de lire ces lignes optimistes malgré la rudesse de ce que vous traversez. Plein de courage encore une fois!

    Posté par sweet biscouitt, 13 août 2007 à 19:10 | | Répondre
  • Juste un p'tit mot

    Un petit mot pour te dire que Sayyadina a beacoup de chance d'avoir quelqu'un comme toi à ses côtés...

    Bon courage à vous deux.

    Gros bisous.

    Posté par Didou, 13 août 2007 à 19:18 | | Répondre
  • Je suis bien contente moi aussi de voir que ça va aussi bien que possible compte tenu des évènements...
    J'espère que Sayyadina va bien, physiquement je veux dire, je sais que les suites de l'intervention sont souvent pénibles et qu'il faut un peu de temps pour que tout se remette en place.

    Je suis aussi soulagée de voir que vous n'avez pas perdu espoir, nous on se demandait même si ça valait le coup de reprendre le risque de revivre cela, si moi j'étais en état de le supporter, mon Chéri lui, non! Heureusement,avec le temps, il a changé d'avis , il a bien fait et ne le regrette pas!!

    En attendant la suite, je vous embrasse.

    En cas de "coup de mou", n'hésite pas à m'envoyer un mail

    Posté par Pascale, 13 août 2007 à 21:08 | | Répondre
  • Que dire

    Salut vous deux
    Que dire, si ce n'est que je suis content de constater que vous avez su trouver la force de faire front et face à ce sale coup du sort.
    Le 04 Août s'est bien passé, mais tout de même, sans mon vieux pote, ce ne fut pas tout à fait pareil...
    Sachez que je vous aime, et que je pense très fort à vous.
    Je n'avais pas osé aller sur ce blog jusqu'à présent, et je me sens fautif aussi parce que pour Val et moi, tout se passe bien.
    Courage, tout n'est pas perdu, et dites-vous bien qu'Augustine attend (même si elle ne le sait pas encore) de découvrir son (sa) futur(e) copain-copine
    A bientôt mon ami
    Grosses bises à Roxanne

    Faffa

    Posté par amendier, 14 août 2007 à 20:40 | | Répondre
  • Oui, bravo pour l'optimisme et courage pour la suite. Cordialement.

    Posté par Papa de Sigmund, 20 août 2007 à 15:24 | | Répondre
  • courage

    pleins des bisous a vous et pleins de courage,
    rien n est perdu, vous savez que ca fonctionne!!
    je pense avous trés fort

    Posté par isa, 23 août 2007 à 16:12 | | Répondre
  • bonsoir a vous,
    je comprends vraiment ce que vous ressentez je suuis malheureusement passée par la... mais il faut se dire que si ce petit etre est parti si vite c'est que quelques chose n'allait pas!!! et que la nature a fait son dure travail!!!!
    A present, il faut regarder droit devant, penser a l'avenir!!!

    Posté par marie, 05 septembre 2007 à 22:59 | | Répondre
Nouveau commentaire