27 juillet 2007

Les mots de la grossesse

Après les maux, passons aux mots !

Il y a un vocabulaire spécifique à la grossesse, un vocabulaire technique, complexe, voire mathématique.

Qui comprend bien les règles de calcul ? Pourquoi à la même date d’aménorrhée, 5 sites Internet différents vont vous donner 5 dates différentes (du 24 février au 2 mars pour moi) ?

Certains vont parler en semaine d’aménorrhée (SA pour les intimes) d’autres en semaine de grossesse (SG pour les intimes) histoire de bien vous embrouiller, mais pire encore, certains vont dire 9 semaines (SA) + 5 jours alors que d’autres vous diront 10 SA (puisque entamée)…voyez même moi j’ai du mal à vous expliquer…

Ont-ils oublié que le femme enceinte devient un être stupide sans neurone (oui parait que ça fait parti des symptômes, on devient neuneu…) ?

Normal avec toutes les abréviations qui au lieu de nous aider embrouille notre pauvre tête de blonde.

La DPA, c’est pas la déprime post accouchement mais la date prévisible d’accouchement, faut mieux être au courrant si on ne veut pas être ridicule en disant : « j’ai peur de faire une DPA »

Je ne parle même pas de tout le vocabulaire médical, de l’éclampsie, de l’embolie amniotique, de l’épisiotomie, des hétérozygotes etc…non, je ne vous en parle pas j’ai dit !

Il y en a d’autres qu’on retient forcément : placenta, utérus rétroversé (grrr), péridurale (faut mieux s’en souvenir quand on sera assailli par les douleurs, c’est d’ailleurs le seul mot à se souvenir pendant l’accouchement), gonadotrophine chorionique (hormone gonadotrophe ou HCG : très utile pour savoir si on est enceinte).

Il y en a d’autres qui m’effrayent un peu comme gravidique (qui a rapport à la grossesse) ça fait sérieux, un mélange de grave et de véridique, il y aussi primapare (première grossesse) et multipare (femme qui a déjà eu des enfants) mais aussi ovipare (mais cela concerne plus les crocodiles), je trouve que machinpare démystifie la femme, la traite comme un mammifère femelle, ni plus ni moins, bref, j’aime pas trop ça me fait penser à un serpent.

Il y aussi la parturiente (nom donné à la femme enceinte) qui nous évite de dire en bonne société, je suis engrossée, pleine, j’ai un polichinelle dans le tiroir, avoir la cuillère dans la tasse et autres vulgarités, il faut dire : « je suis une parturiente », autre version « en tant que parturiente, j’ai le privilège de vous mettre mon poing dans la gueule si vous ne laissez pas votre place », ça en jette, non ?

Bref, du coup les femmes enceintes, qui n’utilisent jamais ce vocabulaire (on se demande du coup à quoi il sert vraiment) s’en inventent un autre, plus proche de leur état végétatif, plus proche du degrés 0 neuronal, du langage enfantin, c’est pour s’entraîner à gagatiser ou bébétiser.

On trouve ce langage divertissant dans les fameux forums de femme enceinte (ceux qui m’ont me font déprimer mais que je vais lire quand même par pur masochisme et parce que finalement ces filles sont attachantes).

Ça donne ça : gygy (pour gynécologue), juju (pour jumeaux), bb (pour bébé avec comme variante bb1, bb2, bb3 etc…au début je croyais qu’on parlait de Brigitte Bardot tant le diminutif n’apporte pas grand-chose au mot bébé), binomette (binôme de deux parturientes dont la DPA est proche qui font se suivre pendant toute la grossesse), puis bien sur les noms des mois pour l’accouchement, je suis une févriette, voire une marsette (j’aurais préféré martienne)…bref, j’en oublie beaucoup mais c’est la faute aux neurones, euh, aux hormones…

cigarette : toujours deux/jour

Posté par sayyadina à 10:01 - - Commentaires [4] - Permalien [#]


Commentaires sur Les mots de la grossesse

    Eh eh eh, très bien vu. Et moi, je suis un couvadou

    Posté par Mezcal, 27 juillet 2007 à 10:22 | | Répondre
  • Autres mots

    Et aussi, dans le mot"grossesse" il y a:
    câlins
    coups de pieds adorables
    layette
    berceau
    papier peint avec des petits nounours(ou des crocodiles, au choix)
    prénoms
    Ca dépend de quel côté du stress on se place!...

    Posté par mimidu4563, 27 juillet 2007 à 18:45 | | Répondre
  • héhéhé excellent j'adore ton article, très criant de vérités!!!!!

    Posté par Punkie, 27 juillet 2007 à 22:36 | | Répondre
  • je viens de finir un livre Mère indigne : mode d'emploi (génial faut que je fasse un article dessus) et elle est obsédée par les nounours qui tiennent des ballons...elle en voit partout, sur les tapisseries, les draps, les habits etc...

    merci Punkie

    Posté par sayyadina, 30 juillet 2007 à 22:56 | | Répondre
Nouveau commentaire