J’en ai honte, mais bon assumons et flagellons nous (par l’écriture) de ma mésaventure de jeudi.

Tout a commencé mercredi dans le train, où je me gratouilla le mollet.

Une douleur m’obligea à regarder le dit mollet et là surprise un bouton, une plaque même toute rouge et enflée.

Je regarde un peu mieux, et (re)surprise deux boutons ! Je regarde l’autre jambe trois boutons !

Au bord de l’évanouissement (j’exagère, hein ?) je scrute dans les toilettes du train mon corps, et je découvre aussi deux, trois boutons sur les bras.

10 en tout !

Arrivée chez moi (pour être exacte le lendemain car je suis rentrée vers 23 h mercredi) je téléphone à mon médecin, lui signifiant LA CHOSE et sa gravité étant enceinte et lui demande un rendez-vous le jour même (autant préciser que ce jour là il reçoit uniquement sur rdv). Il me dit ne pas avoir de possibilité avant 19h30 mais à mon air horrifié (non je n’ai pas de visiophone mais je suis sure que mon inquiétude s’entendait parfaitement), il me propose 13h30 sachant que les consultations commencent à 14h, nul doute de la gravité de mon état.

J’arrive au cabinet, il m’observe et j’attends le verdict avec tremblement, imaginant toutes sortes de noms barbares que j’avais lu sur le net le matin même (putris machin chose, psoriasis, urticaires, eczémas divers et variés etc…).

Et là, avec un sourire narquois, mon médecin m’annonce que je souffre de simple piqûres d’insectes !

Sans doute une araignée ou un scolopendre qui devait être dans le lit de l’hôtel (beurk !!!).

Je bafouille que je pensais que cela aurait pu être grave…


Il me répond : « arrêtez de penser » !