Début d’un nouveau mois qui s’annonce, le deuxième, dire qu’il en reste 7 avant la délivrance ou le début des galères c’est au choix.

J’ai acheté des livres (mais pas Laurence Pernoud, j’ai pas osé ça me parait trop vieillot) dont un pour Mezcal spécial papa et deux pour moi dont un pas terrible (trop conseil de gonzesse) et un autre super bien fait qui explique tout semaine après semaine.

Bon ce dernier est un peu scientifique avec pleins de termes complexes, mais du coup je peux relire plusieurs fois la même semaine avant de tout comprendre, d'autant que je n'ai pas trop envie de m’aventurer à lire les prochaines semaines qui m’attendent, je préfère découvrir les réjouissances futures au fur et à mesure.

Donc dans les symptômes de ce début de 2eme mois, 5eme semaine (et 7eme en SA : semaine d’aménorrhée, ça y est je fais ma spécialiste alors que j’ignorais ce que c’était avant qu’une gentille personne m’en informe ici) c’est les nausées.

Et comme depuis le début les symptômes je les ai à la lettre, pile poil au moment où il faut comme il faut, aucun ne m’oublie, je ne passe pas au travers, non pas la peine de me cacher, les nausées encore timides commencent à devenir présentes dès le matin !

Hum, je suis contente, faut dire ça faisait un ou deux jours que je jouai à ma maligne : « ouai je vais mieux, j’ai moins mal au ventre, j’ai moins sommeil, c’est cool » et punition mesquine patratra, depuis ce matin je suis patraque.

Niveau sommeil, c’est pas mieux, c’est le début des insomnies et j’ai du mal à m’endormir le soir, j’ai moins envie de faire la sieste, mais par contre aucun changement matinal, je suis levée au chant du coq (dont je rêve de plus en plus d’aller kidnapper et de m’en faire un coq au vin ou une poule au pot mais si le vin même cuit m’est déconseillé, faudra que je me renseigne).  

Donc en bonne élève, nausée et insomnie pour cette fin de week end…comme il est dit dans le livre. Et dire que je me suis toujours cru rebelle !

Cigarettes : mardi : 2,5 ; mercredi : 2 ; jeudi : 5 environs (j’ai mal résisté à une soirée enfumée entre pote, ma première et j’ai explosé mon record, j’en suis pas fière) ; vendredi : 1,5 ; samedi : 1