30 juin 2007

Devenir père

Dans un des livres ou sites Internet que je consulte actuellement, qui parlent des futurs papas, j’ai lu que la femme enceinte était déjà mère dès que la grossesse commençait, ne serait-ce que par les changements physiologiques qu’elle ressentait, tandis que son compagnon allait être père et avait plus de difficultés à construire progressivement cette identité future.

J’ai toujours des réticences devant les vérités révélées, les généralisations définitives, mais j’avoue trouver une part de vérité dans cette affirmation.

Sayyadina vit pleinement son état de future mère depuis le jour où le test de grossesse a livré son résultat positif. Il est vrai que, pour certaines conséquences désagréables (nausées, somnolence, douleurs,…), elle ne peut les ignorer. Pour ma part, l’idée (car ce ne peut être qu’une idée jusqu’à l’accouchement) de ma paternité future se diffuse en moi progressivement.

Durant les deux semaines écoulées, j’ai d’abord été confronté à des questions, des angoisses : est-ce que tout va bien se passer durant les mois à venir ? Et le jour de l’accouchement ? Et ensuite ?

Que signifie réellement être père ? (non, je ne veux pas avoir recours à Obispo pour savoir !) Que dois-je faire pour être utile à ma douce ?

Ces interrogations, cette introspection m’ont amené, par exemple, à être peu présent sur ce blog : difficile de nommer, d’exprimer jusqu’ici mon ressenti…

Mais, fort heureusement, depuis 3 ou 4 jours, le sentiment évolue : je commence à ressentir un lien avec la toute petite crevette qui se trouve dans le ventre de Sayya, des réflexes et des idées de futur père accompagnant sa petite fée dans son parcours de 9 mois me viennent. Certes, beaucoup de choses sont encore à venir, mais une nouvelle plénitude, une nouvelle maturité se font jour…

Et, oui, je commence déjà à être gâteux, à parler au ventre de Sayya, alors que je sais pertinemment que l’embryon n’a pas encore les oreilles formées. Cà promet… Mais bon, de toute façon je n’échapperai pas au gnan gnan, alors autant commencer tout de suite…

Posté par mezcal à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Devenir père

Nouveau commentaire